Un chapitre spécial en 2021

Un chapitre spécial en 2021

Les rscj sont à un moment de grand changement. Elles étaient 7000 dans le monde en 1970. Elles sont moins de 2000 aujourd’hui. Et selon des statistiques très sérieuses, à l’horizon 2036/2040, elles ne seront plus que 700, réparties de manière à peu près équitable entre les différents continents, avec une moyenne d’âge qui va rajeunir.

Leur mission s’élargit désormais à tous les membres de la famille du Sacré-Cœur : anciens et anciennes, « associés », collaborateurs ou partenaires, personnel administratif et enseignant des écoles, jeunes du volontariat…

L’un des principaux appels du chapitre de Nemi en 2016, a été d’ « être et agir comme un seul corps, dynamique, interconnecté, articulé avec d’autres corps… ». Cet appel s’adressait d’abord aux rscj qui sont invitées à mieux partager leurs ressources et leurs compétences, par delà les frontières et les continents… Mais c’est aussi un appel à chercher quelque chose de plus adapté dans la collaboration avec les laïcs.

C’est pourquoi un chapitre spécial – l’équivalent d’un chapitre général, mais sur un point précis – sera organisé en 2021, pour réfléchir à une nouvelle forme de gouvernance. Une petite équipe de « capteurs de rêves » effectue déjà le tour des Provinces pour préparer ce projet.

L’AMASC ne manquera pas de vous en rendre compte sur ce site.

La supérieure générale, Sr Barbara Dawson, et son conseil préparent un chapître spécial sur la gouvernance