Anciens projets

Quelques anciens projets

  • En 2000, les RSCJ souhaitent construire une petite école primaire sur la colline de Kyamusansala, une région rurale d’Ouganda. Après une collecte de fonds à laquelle l’AMASC a participé, celle-ci voit le jour en 2003. Dix ans plus tard, 530 petites filles y sont accueillies qui peuvent toutes accéder au lycée alors que la moyenne nationale pour les filles n’est que de 30 %.

  • En 2006, Sr Clare Pratt, signale à l’attention d’Hermine van Asten-Wennekers, l’école primaire de Kibera Slum, dans les bidonvilles de Nairobi au Kenya. Elle a besoin d’être reconstruite mais n’appartient pas aux rscj. Aussi le Conseil d’administration de l’AMASC préfère-t-il réaliser 3 projets pour aider la Province d’Ouganda-Kenya à devenir autonome : un atelier de couture en association avec une autre organisation internationale, un atelier de bougies de dévotion dans des lieux de pèlerinage à Kampala et un magasin de fournitures scolaires, d’abord pour l’école de Mbikko puis pour tout le village. A la fin de son mandat en 2010, Hermine et sa vice-présidente Claudia Taylor ont décidé de poursuivre leurs engagements en faveur des rscj en Ouganda à titre personnel, au travers des associations Obumu Netherland- Uganda et SOS Malta (Cf Facebook)

  • En 2015, l’AMASC décide d’apporter son concours au projet d’une rscj d’Argentine, qui souhaite offrir une structure éducative de qualité aux jeunes de la Villa Jardin, un quartier périphérique de la capitale Buenos Aires, socialement très dégradé (addiction à la drogue, trafic de drogues, violences diverses etc.). Dans le cadre de l’école du Sacré-Cœur ALCAL, la réalisation du projet a permis la création d’ateliers, de journées thématiques et d’activités culturelles, communautaires et de réflexion – entrant dans le cadre des programmes scolaires – destinés à tous les adolescents et les jeunes de Villa Jardín.
Ecole de Kyamusansala
Ecole soutenue par l’association OBUMU – Néderland – Uganda
Projet de soutien à Villajardin en Argentine