ROSELIE BELLANCA POSSELIUS NOUVELLE PRÉSIDENTE DE L’AMASC

ROSELIE BELLANCA POSSELIUS NOUVELLE PRÉSIDENTE DE L’AMASC

Lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de l’AMASC, les 29 et 30 octobre 2022 à Naples, Roselie Bellanca Posselius et Maria Asteinza, membres de l’Association AASH (Etats Unis), ont été élues à l’unanimité présidente et vice-présidente de l’AMASC par les 14 présidentes d’associations nationales présentes ou représentées.

La réunion de l’Assemblée Générale avait pour cadre le magnifique établissement du Sacré-Cœur de Naples, devenu Fondazione Romano Guardini, où les participantes ont été chaleureusement accueillies par son directeur le prof. Zecca, Mère Devoto, ancienne Provinciale d’Italie, et Mère Moraca, responsable de la petite communauté de religieuses du Sacré-Cœur qui y résident encore.

Roselie a été la présidente de AASH, l’Association nationale américaine, de 2019 à 2021 et Maria, membre de son bureau.

Outre la Présidente et la Vice-Présidente, le nouveau Conseil d’Administration de l’AMASC a été élu et sera composé de : Maggie Kaspura (USA), Marcia Tufarolo (USA), Marie-Thérèse Sebrechts (USA et Pologne), Sandra Chellel (USA), Hayley Harmouch (Egypte), Quentin Merny (Belgique), Maria Schöner (Autriche), Gertrude Lufwa Nzolani (RDC) et Maria-Luisa Campa (Italie).

L’élection et la passation de pouvoirs entre les deux présidentes, Paola del Prete et Roselie Posselius, et les vice-présidentes, Jacqueline de Montjoye et Maria Asteinza, se sont faites le dimanche 30 octobre 2022, avec émotion et même une certaine gravité, contrastant avec l’ambiance particulièrement chaleureuse et détendue dans laquelle s’est déroulé l’ensemble de la rencontre.

La nouvelle présidente a choisi pour thème de son mandat 2022-2026 la devise même que Sainte Madeleine Sophie Barat utilisait pour exhorter ses consœurs à la persévérance en des temps assez comparables à notre époque si troublée : « Courage et confiance ! ».

Puis, elle a pris le temps de converser avec l’équipe sortante et d’interviewer chaque participant de la rencontre en les filmant.  Elle devait ensuite se rendre à Rome, pour rendre hommage à Mater Admirabilis, visiter la Trinité des Monts et rencontrer Sœur Barbara Dawson, la Supérieure Générale de la Congrégation des Religieuses du Sacré-Cœur.

Nous avions prévu de vous rendre compte au jour le jour des différents temps forts de ces journées.  À notre grand regret, nous n’avons pu le faire pour des raisons indépendantes de notre volonté et nous vous prions de nous en excuser.  Toutefois, en activant l’encadré spécial sur la page d’accueil du site, vous pourrez découvrir un important reportage-photos sur cet événement.  Par ailleurs, dans l’encadré « Solidarité » de cette même page d’accueil, un petit film très complet sur l’ensemble du projet concernant la petite école de Bougoudang au Tchad vous est proposé.  Il a été réalisé à partir de vidéos prises localement, avec la généreuse collaboration de deux jeunes anciennes d’Egypte.  N’hésitez pas à le visionner et à le faire connaître, car la conduite de ce chantier mené à bien en est la preuve – s’il en fallait une – que, lorsque l’union se fait, de belles et grandes choses sont possibles !

À présent, ce site va sans doute rester inactif durant quelques semaines, le temps que nos amies américaines en prennent possession et actualisent certaines de ses informations désormais obsolètes.

Avec beaucoup d’affection et d’amitié, nous souhaitons un grand succès à la nouvelle équipe dans ses entreprises et sommes certaines qu’elle y parviendra.  Elle a toutes les qualités pour cela !

Il ne me reste personnellement qu’à remercier une nouvelle fois très chaleureusement et sincèrement ce très dévoué professeur du Sacré-Cœur de Jette qui souhaite garder l’anonymat par modestie.  C’est lui qui a sauvé notre site lorsqu’il a été piraté il y a deux ans, et sans lui il m’aurait été impossible de m’adresser à vous encore aujourd’hui.

MPD

***

L’AU REVOIR DE PAOLA DEL PRETE AUX ANCIENNES ET ANCIENS DE L’AMASC

Au lendemain de la réunion de Naples, la présidente sortante a voulu redire aux participants,  ainsi qu’à tous les anciens et anciennes du monde entier qu’ils représentent,  toute son amitié et les assurer de sa prière.

Chers amis et chères amies

Après la réunion de Naples, je ressens le besoin de vous remercier pour votre présence, votre coopération et votre bonne humeur.
Certains d’entre vous ont fait un long voyage pour venir à Naples, mais se réunir est si important !
J’ai l’impression de revenir à l’époque de l’école : prier, chanter, rire sous le regard aimant de Sainte Madeleine-Sophie.
Redécouvrir ce que nous avons reçu et réaliser qu’en Afrique, en Amérique, en Europe, notre éducation a été partout la même : une leçon d’égalité et de partage que nous devons poursuivre avec détermination et amour.
Engageons-nous aussi dans la prière : vous souviens-vous des nombreux moments de prière que nous avons eus au Sacré-Cœur ? La prière nous aide, nous donne de la force, nous unit.
Nous avons beaucoup travaillé pour cette rencontre : j’espère que chacun gardera un bon souvenir de Naples, des Napolitains et de ces jours de paix.
Et maintenant :
Merci à tous ceux qui ont participé à cette rencontre.
Merci à l’AMASC qui nous unit en une grande famille.
Merci à Roselie et à son équipe qui, avec l’aide du Seigneur, guideront notre association au cours des prochaines années.
Merci à nos Religieuses qui nous ont accompagnés et éduqués dans notre jeunesse.
Merci à Sainte Madeleine-Sophie qui protège toujours ses enfants.
Merci à Sainte Philippine qui a apporté le Sacré-Cœur dans de pays lointains.
Merci à Mater Admirabilis qui nous rassure par son regard paisible.
Merci à nos parents qui, il y a si longtemps, ont choisi le Sacré-Cœur pour nous…

Je vous embrasse : vous serez tous et toujours dans mon cœur.

Paola del Prete del Vaglio
Président de l’AMASC 2018/2022

Roselie Bellanca Posselius
Maria Asteinza
De Gauche à Droite :
Au premier rang : Maria Asteinza et Roselie Bellanca Posselius
Au deuxième rang : Hayley Harmouch, Marie-Thérèse Sebrechts, Gertrude Lufwa Nzolany, Marcia Tufarolo, Maggie Kaspura, Quentin Merny et Maria Schöner