DEUX ANS DÉJÀ !

DEUX ANS DÉJÀ !

Le 2 octobre 2018, à Joigny, dans la maison natale de la fondatrice du Sacré-Cœur, la nouvelle équipe présidée par Paola del Prete se voyait confier les destinées de notre association mondiale pour 4 ans, avec pour thème : « Vivons ensemble la famille du Sacré-Cœur ». Un thème prémonitoire, au moment où de toutes parts dans la société du Sacré-Cœur, du côté des religieuses mais aussi des réseaux des écoles, on s’interroge sur la manière de mieux s’organiser et tisser des liens ensemble pour s’entraider et faire face aux défis de l’avenir.

Durant la première année, le Bureau exécutif s’est surtout attaché à créer un nouveau site Internet et actualiser toutes les procédures financières et administratives, notamment avec l’Administration belge dont dépend l’AMASC.

Un autre chantier a été ouvert avec le lancement d’une action commune de solidarité au Tchad, où nous avons décidé de soutenir le projet de rénovation de la petite école de Bougoudang conduit par Sr Dorota Zych. Nous vous en donnons des nouvelles régulièrement, dans l’espoir que d’autres associations nationales ou d’autres anciennes à titre personnel suivront l’exemple de la France et de l’Irlande, qui sont pour l’instant les seules à s’être engagées pour ce projet.

La pandémie du Covid cette année, qui a hélas affecté le monde entier et plusieurs d’entre nous, directement dans leur santé ou leurs professions, a eu aussi des conséquences pour l’AMASC qui a dû ralentir ses activités. Nous n’en sommes pas moins déterminées à faire progresser notre association.

Le Conseil d’administration de l’AMASC se réunira par zoom – Covid oblige – les vendredis 12 mars et samedi 13 mars prochains pour faire le point de ce mi-mandat. En plus des rapports de la présidente et de la trésorière, y seront notamment évoqués : le lieu et l’organisation du prochain Congrès, à propos duquel nous sommes encore dans l’expectative de l’évolution  de cette pandémie, et les moyens d’attirer des jeunes anciens dans nos associations. Les présidentes nationales seront bien entendu directement informées des décisions qui auront été prises.  Et nous vous invitons tous à vous rapprocher de vos responsables pour en parler avec eux et leur faire connaître vos attentes.

La crise exceptionnelle que nous traversons a montré les fragilités de notre monde, où le repli sur soi est malheureusement imposé pour tenter d’enrayer la propagation du virus. Ce repli n’est pourtant pas dans l’esprit de ni de notre association, ni même de la Société du Sacré-Cœur, où prévalent l’amitié et la solidarité entre les humains. Alors continuons à avancer « ensemble » dans la confiance en ce temps où nous nous préparons à fêter dans la joie le don qui nous a été fait d’un Sauveur, il y a un peu plus de 2000 ans. Bon Avent à tous et à toutes !